Conakry : Quand l'ombre des responsables du jeu de rôle interpellés plane sur son AG

En lieu et place de son assemblée générale hebdomadaire habituelle, RPG Arc-en-ciel a organisé un point presse à son siège ce samedi 16 juillet. En compagnie de quelques membres du Conseil exécutif provisoire et de représentants de partis alliés, le secrétaire général de l’ancien parti au pouvoir Dr. Saloun Cissé a évoqué les raisons du report de dernière minute de cette assemblée.

Lors de son intervention, le dr. Saloun s’est surtout focalisé sur les nouvelles informations du CRIEF concernant certains de leurs « dirigeants » emprisonnés, notamment le président du CEP, le Dr. Ibrahimi Kassory Fofani.

« Il y a eu une conférence de presse dans le cadre de la condamnation, dont nous avons encore entendu parler de notre chef dr. Kassori Fofani. Tous ces faits prouvent à suffisance que ce matin pour nous, AEC RPG, est une journée froide, une journée de réflexion, de méditation. Sur ce, nous avons décidé d’annuler la réunion de ce samedi matin afin que nous puissions chacun méditer. La direction nationale se réunira prochainement pour essayer de tirer des leçons avec ses alliés pour analyser la situation et prendre les mesures appropriées. La lutte politique est très complexe. Comme j’aime souvent le dire, la lutte politique, c’est comme se mettre face à une montagne. C’est la partie devant vous que vous pouvez décrire, mais l’autre côté de la montagne, vous ne pouvez pas le décrire. C’est pourquoi, lorsque des problèmes surviennent, il faut prendre du recul et réfléchir avant d’agir. Donc, on en est à ce stade… », a-t-il déclaré pour justifier le report du GS ce samedi.

Articles similaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.