Charlotte Valandrey : "J'ai mis du temps à renouer avec mon corps"

Une vie accidentelle, Charlotte Valandrey a longtemps été en guerre contre elle-même. S’accepter, accepter des relations apaisées avec les autres, sortir d’une culpabilité permanente, retrouver le sens de la vie, juste apprendre à être heureux… Dans un livre sincère et touchant – Se réconcilier avec soi (avec Céline Langlais, éd. Robert Laffont ) – l’actrice raconte comment elle a pu y parvenir. Notamment à travers la pratique du yin yoga, du shiatsu, de la méditation, mais aussi de la marche quotidienne. « Les doutes vont et viennent, écrivait-il, mais l’amour, évidemment, est plus fort. »

Votre livre allie reconnaissance et conseils de développement personnel. Comment le définissez-vous ?

C.V. C’est une thérapie pour moi. Ceux qui le liront pourront peut-être s’en servir pour tirer des conseils de vie. Je veux donner de l’espoir à mes lecteurs, mais il n’y a pas de recette magique et je ne prétends pas qu’ils y trouveront une solution à leur problème. J’espère qu’ils comprendront que rien n’est résolu sur la vague de la baguette magique et que cela prend beaucoup de temps. C’est comme un journal qui tient les choses en place. En écrivant avec Céline Langlais, l’amie thérapeute que j’ai vécue en confinement, je pleure souvent. C’est bon pour moi.

Le confinement est-il propice à l’écriture ?

C.V. Je me suis retrouvé en Bretagne pendant un an et demi et ça m’a obligé à partir. J’y ai redécouvert la nature, l’un des thèmes centraux de ce livre. Pour (…)

(…) Cliquez ici pour en voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.