Réponse courte : Cela varie considérablement selon la façon dont vous enseignez. Découvrez la vérité sur la perte de poids ci-dessous et découvrez quand il est temps de faire une pause. Éviter l’entraînement et le repos peut aider, mais voici ce que vous devez savoir sur la façon dont le fait de prendre du temps peut affecter vos performances.

Même si vous avez arrêté de faire de l’exercice en raison d’une blessure ou d’une autre raison (la maladie peut avoir accéléré votre routine d’exercice), les experts en conditionnement physique disent qu’un moyen lent et régulier de se remettre et de retrouver la forme est le meilleur. Et oui, peu importe depuis combien de temps vous avez cessé de faire de l’exercice, la récupération peut être aussi agréable que lorsque vous étiez au sommet.

La perte de poids sera suivie de fatigue et de fatigue constante. Mais la vitesse et la fréquence exactes de la perte de forme dépendent de toutes vos circonstances individuelles et du type de structure lui-même.

À quelle vitesse perd-on sa forme cardiovasculaire ?

À quelle vitesse perd-on sa forme cardiovasculaire ?

Les coureurs d’endurance comme les coureurs, les cyclistes, les nageurs et les athlètes gagnent en force (également appelé entraînement aérobique ou d’endurance) grâce à un entraînement cardiaque régulier. Ce type d’activité physique ne disparaît pas en quelques jours, mais diminue avec le temps. En règle générale, la fréquence cardiaque commence à diminuer de manière significative après deux semaines de résidence.

Sans une revue de la littérature publiée dans Frontiers in Physiology en octobre 2020, les auteurs ont passé en revue les preuves disponibles sur le « désentraînement », c’est-à-dire la perte de poids. Bien que les résultats varient d’un apprentissage à l’autre, la recherche montre que pour les athlètes, la perte d’endurance de la fréquence cardiaque et de l’endurance commence à se produire après 12 jours sans exercice.

Il n’y a pas beaucoup de preuves de la façon dont la forme physique continue de décliner après plusieurs semaines d’inactivité totale, mais les personnes ayant un cœur en bonne santé mettent jusqu’à quelques mois pour perdre complètement leur forme aérobie. Le délai dépend de la capacité de chacun.

Il convient de noter qu’à moins qu’une personne ne soit blessée, le repos régulier de l’exercice ne signifie pas nécessairement l’inactivité du tout. Dans l’analyse des données susmentionnées, les données montrent que la fréquence cardiaque de l’activité physique régulière commence à diminuer de manière significative après environ 35 (cinq semaines) périodes de lumière, périodiquement. Cela signifie donc que si vous faites beaucoup d’exercice et que vous réduisez ensuite considérablement votre charge de travail, vous pouvez constater une diminution de votre fréquence cardiaque.

Quelle est la rapidité de la perte de force ?

Quelle est la rapidité de la perte de force ?

La perte de poids sera suivie de fatigue et de fatigue constante. de remise en forme avant le repos. Il cite une étude publiée en mai 2020 dans l’International Journal of Exercise Science, dans laquelle les chercheurs ont découvert que même trois semaines de stress ne réduisaient pas la masse musculaire, la force ou les performances sportives dans un groupe de 21 athlètes masculins.

Des études antérieures ont montré que l’âge est un facteur majeur lorsqu’il s’agit de perdre (ou de perdre) de la force musculaire. Les chercheurs ont examiné les effets de l’entraînement et de la réduction de la force chez les adultes de deux groupes d’âge : 20-30 ans (18 participants) et 65-75 ans (23 participants). Après neuf semaines d’entraînement d’évitement, tous les participants ont augmenté leur niveau de force d’une répétition (de 34 % pour le petit groupe et de 28 % pour le groupe plus âgé). Après 31 semaines de répression, les jeunes adultes n’ont perdu que 8 % de leurs forces, tandis que les adultes en ont perdu 14 %. Selon l’étude, la perte de poids est plus rapide avec l’âge, bien qu’elle diminue progressivement avec la fréquence cardiaque.

Même si vous perdez un peu de forme, les pauses d’entraînement peuvent être bénéfiques pour vous

Même si vous perdez un peu de forme, les pauses d’entraînement peuvent être bénéfiques pour vous

Bien que les pauses d’exercice entraînent une perte de poids, les périodes de repos sont importantes pour le corps et l’esprit, surtout après une période d’entraînement intense. La récupération est importante à la fois physiquement et mentalement car elle vous permet d’améliorer votre force à long terme.

Ainsi, il existe une différence marquée entre les fractures intentionnelles (comme après un exercice d’endurance) et un repos inactif pendant l’exercice (lorsque vous ne prévoyez pas de revenir à la routine). En d’autres termes, de courtes pauses peuvent aider à prévenir la fatigue et les blessures, mais prendre du temps ne devrait pas être un choix à long terme pour la vie.

3 conseils pour ne pas perdre la forme si vous faites moins d’exercice que d’habitude

3 conseils pour ne pas perdre la forme si vous faites moins d’exercice que d’habitude

1. Continuez à bouger tout au long de la journée

Quel que soit le niveau de votre force et son évolution au cours de votre voyage, il existe de nombreuses façons de s’adapter à votre journée. La musculation (pas de gymnastique ni d’équipement), la marche ou même le jardinage sont de bons choix.

Pour réduire la perte de poids, faites quelques exercices simples, y compris des exercices qui ne provoquent pas de battements cardiaques excessifs. La prolifération des applications de fitness rend cela plus facile. Bien sûr, si vous prenez un congé pour cause de blessure ou autre raison médicale, il est important d’annuler toute activité avec votre médecin.

2. Ne sous-estimez pas les mouvements de poids corporel

Bien que les joggeurs puissent trouver que l’entraînement en force ne suffit pas à remplacer la course à pied d’un kilomètre, des exercices qui font travailler les muscles du corps et favorisent une flexibilité importante si l’objectif est de réduire la perte de poids.

Essayez des exercices de musculation comme des squats, des poumons et des pompes (que vous pouvez ajuster pour le faire sur vos genoux) pour minimiser la perte d’énergie et continuez à vous étirer pour maintenir votre flexibilité. Il existe d’innombrables applications et vidéos de force, dont beaucoup sont gratuites, qui peuvent vous guider à travers de courtes séances d’entraînement au poids du corps.

3. Donnez la priorité à l’entraînement musculaire

Pendant la pause, essayez de travailler avec des kettlebells, de faire des squats, des soulevés de terre et des balançoires pour renforcer ses fessiers et le reste du corps. L’histoire maintient une forte musculature qui vous aidera à rester calme dans votre exercice régulier.

* Presse Santé vise à diffuser l’information santé dans un langage accessible à tous. EN AUCUN CAS, les informations fournies ne sauraient remplacer l’avis d’un professionnel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez nos derniers articles gratuits et dirigez-les dans votre boîte de réception tous les jours

forme physique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.