5 bonnes raisons de se former à la cybersécurité

Les cyberattaques se multiplient en France et à l’international. Un drapeau invisible qui concerne autant les entreprises que les gouvernements. Face à cette menace, « il manque 18.000 personnes dans les entreprises du secteur de la cybersécurité », souligne Arthur Bataille, PDG de Seela, une plateforme de formation en cybersécurité pour les acteurs technologiques.

Pour construire des places fortes et pallier le manque de moyens, les entreprises misent donc sur le développement des compétences en attirant des professionnels de l’informatique comme des développeurs qui n’ont pas encore les bonnes compétences, mais qui peuvent encore demain devenir des profils compétents. La demande est telle que 70% des professionnels de la cybersécurité déclarent être approchés par des recruteurs au moins une fois par mois. Voici les raisons pour lesquelles une formation en cybersécurité est une bonne idée.

1. Il y a une urgence locale, nationale et internationale

1. Il y a une urgence locale, nationale et internationale

Vols de données de santé des hôpitaux parisiens, attaques contre les compagnies d’assurances, mais aussi contre les collectivités territoriales… En 2021, l’Agence nationale des systèmes d’information (ANSSI) a recensé 1 082 intrusions susceptibles d’avoir porté atteinte à la sécurité du pays. Selon Seela, une formation en ligne sur la cybersécurité conçue comme une plateforme de streaming, les cyberattaques ont augmenté de 500 % au cours des deux dernières années. Et les tensions internationales, comme la guerre en Ukraine, ont montré que le cyberespace est désormais aussi un champ de bataille lors d’un conflit. Les entités françaises, comme les entreprises, ont de plus en plus besoin d’anticiper ces événements et d’en limiter les conséquences.

2. On manque de ressources 

2. On manque de ressources 

« Beaucoup d’entreprises ont des besoins en cybersécurité mais ne trouvent pas de personnes compétentes », explique Arthur Bataille. Il y a donc une réelle pénurie de ressources humaines. On estime que 70% des entreprises dans le monde ne disposent pas de spécialistes en sécurité informatique et que plus de quatre millions devront être formés pour répondre aux besoins du marché actuel. Problème : « Nous ne sommes pas structurés en France ni à l’étranger pour faire face à cela ». Les entreprises françaises n’ont donc pas la possibilité de recruter des talents d’autres pays qui auraient pu être plus spécialisés dans le domaine car « ils sont déjà très demandés dans leur pays ». C’est dans ce cadre que Seela collabore également avec le gouvernement français pour mieux former les acteurs technologiques sur ce sujet prioritaire.

3. C’est un secteur d’activité en plein boom 

3. C’est un secteur d’activité en plein boom 

76% des organisations estiment qu’il est extrêmement difficile de recruter des professionnels de la cybersécurité, en raison de l’inadéquation entre l’offre et la demande. Le secteur de la cybersécurité est donc en plein recrutement et Arthur Bataille l’assure : « S’engager dans la cybersécurité est une promesse qui augmentera significativement votre salaire et que vous n’aurez aucun problème d’employabilité. D’autant que les coûts alloués à la cybersécurité ont augmenté de 40 % entre 2020 et 2021, pour les entreprises et les administrations.

4. On peut se former en ligne

4. On peut se former en ligne

Les entreprises se tournent de plus en plus vers les organismes de formation pour permettre à leurs salariés de développer leurs compétences. Et la cybersécurité ne fait pas exception. Plateforme moderne et ludique comme Netflix, Seela propose par exemple une formation 100% en ligne qui allie théorie (plus de 700 heures de cours) et pratique (grâce à des tutoriels, des pratiques et « Capture the flag », un jeu consistant à exploiter des vulnérabilités qui affectent les logiciels de telle manière qu’ils sont introduits sur les ordinateurs pour récupérer des drapeaux). Il est accessible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Cela permet aux participants de s’entraîner indépendamment quand ils le souhaitent.

Soulager 59% des professionnels de la cybersécurité qui reconnaissent qu’il est difficile de trouver une formation adaptée à leur emploi du temps. « Les formations sont également conçues pour différents métiers – DevSecOps, NetSecOps, Lead Auditor et Ethical Hacker – et un test de positionnement à l’arrivée sur la plateforme permet de cibler le niveau de la personne. Cela s’accompagnera de progrès, tandis qu’une personne plus avancée pourra actualiser ses compétences et les développer davantage », précise Arthur Bataille.

Et pour cause, 91% des professionnels estiment nécessaire de maintenir à jour leurs compétences en cybersécurité pour protéger leur organisation des cyber-adversaires. « Aujourd’hui, les compétences en cybersécurité constituent un profil très employable, mais demain sera un prérequis, donc si les professionnels de terrain ne veulent pas voir leurs connaissances devenir obsolètes, ils doivent se former et faire évoluer leurs compétences », prévient le responsable de Seela. .

5. Se spécialiser selon son territoire, c’est possible 

5. Se spécialiser selon son territoire, c’est possible 

L’ancrage territorial est essentiel lors d’une formation à la cybersécurité. En effet, dans certaines régions du sud, la cybersécurité sera davantage axée sur les données spatiales que dans la région grenobloise, où elle sera davantage axée sur la cybersécurité industrielle. Une formation adéquate vous permet de vous spécialiser dans les problèmes et les défis de la région où vous vivez.

AUTRES OPTIONS DE FORMATION EN CYBERSÉCURITÉ

En plus des plateformes comme Seela, il est possible de devenir ingénieur en cybersécurité grâce aux masters des écoles d’ingénieurs comme Télécom ParisTech, l’Epita ou l’ESIEA. Il existe un label, SecNumedu, qui permet de suivre et d’améliorer le référencement des formations à la cybersécurité dans l’enseignement supérieur, que ce soit pour les formations classiques ou en alternance. Ce label s’appuie sur un référentiel élaboré par l’ANSSI avec l’apport des industriels, des écoles, du Cyber ​​Centre d’Excellence (PEC) et du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Maddyness, partenaire média de Seela

Pourquoi faire de la sécurité informatique ?

Les principales raisons sont l’image de sécurité, de fiabilité et de stabilité qui donne confiance aux clients et aux employés lorsqu’ils font affaire avec l’entreprise.

Pourquoi choisir le métier de la sécurité informatique ? La mission principale de l’expert en cybersécurité est de protéger les données ainsi que la fiabilité du système informatique d’une entreprise. Pour cela, il est nécessaire de gérer certaines missions au cours de son activité : Diagnostiquer le système d’information de l’entreprise afin de détecter d’éventuelles failles.

Quel est l’importance de la sécurité informatique ?

La sécurité informatique protège l’intégrité des technologies de l’information telles que les systèmes informatiques, les réseaux et les données contre les attaques, les dommages ou les accès non autorisés.

Quels sont les 4 facteurs de la sécurité informatique ?

La norme traitant des systèmes de management de la sécurité de l’information (SMSI) est la norme ISO/CEI 27001 qui met l’accent sur la Confidentialité – Intégrité – Disponibilité, c’est-à-dire en français disponibilité, intégrité et respect de la vie privée.

Quelles sont les bases de la sécurité informatique ?

Ces précautions de base permettent d’éviter les risques d’attaques informatiques et autres problèmes de sécurité.

  • REGLE N°1 : CHOISIR LE BON MOT DE PASSE. …
  • REGLE N°2 : FORME DES MISES A JOUR. …
  • RÈGLE #3 : SAUVEGARDER VOS FICHIERS ET DONNÉES. …
  • RÈGLE 4 : COMPOSANTS ACTIVEX ET JAVASCRIPT.

Quels sont les enjeux de la cybersécurité ?

Les ransomwares, l’un des enjeux majeurs de la cybersécurité en 2022. Cette complexité s’exprime d’une part par l’exploitation des vulnérabilités qui s’intensifient, mais aussi par la recherche de nouvelles méthodes de compromission (utilisant des vecteurs d’accès de plus en plus invisibles).

Quels sont les enjeux géopolitiques de la cybersécurité ? Les tensions se cristallisent autour de l’émergence de nouvelles menaces liées à la cybercriminalité ou à l’utilisation des réseaux et capacités cyber dans le cadre de conflits politiques, de combats militaires, de guerre économique, de renseignement ou d’influence diplomatique politique et culturelle.

Quels sont les cinq règles de la cybersécurité ?

  • 1 – Penser la sécurité dès la phase de développement.
  • 2 – Soyez vigilant.
  • 3 – Isoler les systèmes vulnérables.
  • 4 – Installer le SOC (« Security Operations Center »)
  • 5 – Informer les utilisateurs.

Quelles sont les règles minimales de sécurité à respecter pour se protéger sur son ordinateur ?

Téléchargez ses programmes sur les sites des éditeurs officiels. Soyez vigilant lorsque vous payez en ligne. Séparez l’usage personnel de l’usage professionnel. Prenez soin des informations d’identité personnelles, professionnelles et numériques.

Quelle est l’importance de la cybersécurité ?

La cybersécurité est la mise en œuvre d’un ensemble de techniques et de solutions de sécurité pour protéger la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des informations. Cette protection couvre l’ensemble du cycle de vie des données, depuis leur génération et leur traitement jusqu’à leur transfert, leur stockage et leur élimination.

Quelle est la mission principale de la sécurité informatique ?

Le responsable de la sécurité informatique évalue la vulnérabilité du système d’information de l’entreprise, définit et met en œuvre la politique de sécurité de l’entreprise. Elle met en œuvre des solutions pour garantir la disponibilité, la sécurité et l’intégrité des systèmes d’information et de données.

Quel est l’importance de la cybersécurité ?

La cybersécurité fait référence à la protection des systèmes connectés à Internet contre les menaces dans le cyberespace. Cette approche implique de protéger les logiciels, les données et le matériel et d’aider à empêcher les cybercriminels d’accéder aux appareils ou aux réseaux.

Quelles sont les menaces liées au développement d’Internet ?

1L’explosion numérique s’est accompagnée du développement de menaces liées à de nouvelles formes de criminalité, allant des actes quotidiens de cybervandalisme ou de cybercriminalité, où l’attrait du profit est le principal moteur, à des modes d’action déguisés en cyberguerre. ou bien plus d’espionnage économique…

Quelles sont les différentes menaces liées à une atteinte à la cybersécurité ?

La déstabilisation, l’espionnage, le sabotage et sous certaines conditions la cybercriminalité sont les principales menaces traitées par le Centre de cyberdéfense.

C’est quoi une menace en informatique ?

En informatique, une menace est une cause potentielle d’accident, qui pourrait entraîner un dommage au système ou à l’organisation (définition selon la norme de sécurité des systèmes d’information ISO/CEI 27000).

Quels sont les différents métiers de l’informatique ?

Découvrez les métiers de l’informatique et des télécommunications

  • Administrateur de base de données.
  • Administrateur réseau.
  • Architecte des systèmes d’information.
  • Architecte réseau.
  • Chef de projet informatique/responsable.
  • Consultante en système d’information.

Quel est le job le mieux payé en informatique ? Top 10 des métiers de l’informatique rémunérés en France Développeur (44 000€) en C, Java, Python…

Quel est le meilleur métier en informatique ?

Les résultats de ce classement montrent que le directeur de la recherche et du développement arrive en tête de liste avec un salaire annuel moyen de 79 600 € brut.

Quel est le meilleur diplôme en informatique ?

DiplôméEntraînement
1Ingénieur diplômé EPITA
2Ingénieur en Informatique et Réseaux de Communication – Majeure en Informatique et Systèmes d’Information
3Diplôme d’ingénieur
4Diplôme d’ingénieur de l’ESIEA

Quel est le meilleur domaine en informatique ?

Quelle est la meilleure branche de l’informatique ? Sans surprise, les carrières en recherche et développement en génie informatique sont en forte demande aujourd’hui. Ceux-ci incluent divers domaines tels que les logiciels, les réseaux et l’intelligence artificielle.

Quelles études pour travailler dans l’informatique ?

La licence générale, en trois ans après le baccalauréat, est plus adaptée à l’intégration d’un master. Une licence en informatique débouche donc sur un master en informatique et, pour les meilleurs étudiants, sur une école d’ingénieur ou un master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises).

Quelle métier avec NSI ?

Artisanat. La spécialité NSI permet notamment de s’orienter vers l’industrie du numérique tout en apportant des compétences très recherchées dans des secteurs variés tels que la médecine, la banque, le marketing, la communication, la logistique…

Quelle filière choisir après la 3ème ?

L’année 3 est un « niveau d’orientation » à l’école. Il faut faire un choix : passer en deuxième voie générale et technologique ou professionnelle (bac pro, CAP).

Quel formation pour la cybersécurité ?

Pour devenir expert en cybersécurité, une formation généraliste supérieure aux métiers de l’informatique et du multimédia dans une école du web, ou une formation dans une école d’informatique ou une école d’ingénieur est requise. Généralement, il vous sera demandé d’obtenir un diplôme de niveau Master, ou équivalent Bac + 5.

Comment se convertir à la cybersécurité ? Si vous souhaitez entamer une reconversion longue durée, de nombreuses écoles d’ingénieurs parmi les plus reconnues de France ont lancé, il y a quelques années, des masters ou des majeures cybersécurité pour répondre à la demande : Nancy Mines, Télécom Paris, EPITA, EFREI ou ESIEE Paris.

Quel est le salaire d’un cybersécurité ?

Payer. Professionnels recherchés, les salaires proposés sont en fonction de cela : entre 3 000 et 3 300 € pour les débutants. entre 3 750 € et 5 800 € pour un profil senior.

Quel métier cybersécurité ?

L’Ingénieur Cybersécurité est chargé d’analyser, de traiter les menaces d’intrusion et de définir les plans d’action nécessaires pour corriger ou anticiper leurs corrections. Il est le garant de la sécurité et de la fiabilité des systèmes informatiques au sein d’une entreprise.

Quel bac pour devenir expert en cybersécurité ?

Les étudiants qui souhaitent devenir experts en cybersécurité doivent se préparer à une formation longue durée. Pour prétendre à ce poste, il faut être titulaire d’un baccalauréat 5. De plus, très peu d’écoles d’informatique proposent des formations en Sécurité des Systèmes d’Information (SSI).

Quel est le salaire d’un expert en sécurité informatique ?

Les salaires des experts en sécurité informatique peuvent aller de 30 000 € à 55 000 € selon leur expérience et leur localisation, et jusqu’à 70 000 € pour certaines grandes entreprises à la recherche de profils spécifiques.

Quel est le salaire d’un expert en cybersécurité ? Professionnels recherchés, les salaires proposés sont en fonction de cela : entre 3 000 et 3 300 € pour les débutants. entre 3 750 € et 5 800 € pour un profil senior.

Comment devenir un expert en sécurité informatique ?

Quelle formation suivre pour devenir expert en sécurité informatique ? Directement après le BAC, il est possible de suivre une formation en 3 ans pour se former au métier d’expert en sécurité informatique, à travers le Bachelor Cybersécurité proposé par l’Efrei.

Quelles études pour devenir expert en sécurité informatique ?

Pour devenir expert en cybersécurité, une formation généraliste supérieure aux métiers de l’informatique et du multimédia dans une école du web, ou une formation dans une école d’informatique ou une école d’ingénieur est requise. Généralement, il vous sera demandé d’obtenir un diplôme de niveau Master, ou équivalent Bac 5.

Quel est le salaire d’un expert en sécurité informatique ?

Les salaires des experts en sécurité informatique peuvent aller de 30 à 55 K€ selon leur expérience et leur localisation, et jusqu’à 70 K€ pour certaines grandes entreprises à la recherche de profils spécifiques.

Quel bac pour devenir expert en cybersécurité ?

Les étudiants souhaitant devenir experts en cybersécurité doivent préparer une formation longue durée. Pour prétendre à ce poste, il faut être titulaire d’un baccalauréat 5. De plus, très peu d’écoles d’informatique proposent des formations en Sécurité des Systèmes d’Information (SSI).

Quel Etude pour faire de la cybersécurité ?

Pour devenir ingénieur en cybersécurité, vous devez obtenir une formation Bac 5 en école d’ingénieur ou une formation équivalente en université. Les écoles d’informatique peuvent aussi être une bonne alternative.

Quel bac pour expert en sécurité informatique ?

Des études longues sont nécessaires pour devenir expert en sécurité informatique : un baccalauréat niveau 5 est requis pour postuler à un tel poste. Afin d’être formé pour devenir un professionnel de la sécurité informatique, vous pouvez ainsi intégrer : un master professionnel en sécurité des systèmes d’information.

Quel est le salaire d’un ingénieur en sécurité informatique ?

Or, on estime que le salaire moyen d’un ingénieur en sécurité informatique se situe entre 40 000 et 60 000 euros bruts par an. En général, un jeune professionnel peut espérer un salaire annuel brut compris entre 30 000 et 35 000 euros bruts par an.

Quel est le salaire d’un ingénieur en informatique par mois ?

Le salaire mensuel brut sera donc compris entre 2 500 et 3 000 euros. Avec un taux horaire brut pouvant dépasser 19 euros, le salarié percevra un salaire compris entre 1 950 et 2 300 euros nets par mois.

Quel est le salaire d’un ingénieur en sécurité ?

Le salaire moyen d’un ingénieur en sécurité se situe autour de 3 500 à 5 000 euros bruts par mois. Ainsi, le salarié percevra un salaire mensuel net compris entre 2 500 et 3 800 euros. Son taux horaire brut de plus de 21 à 30 euros de l’heure lui permettra de récolter plus de 42 000 à 60 000 euros par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.